05 avril 2009

On trinque à la camomille

Voilà mes 19 ans. Je ne sens rien de changé pour cet anniversaire.

Je bois une camomille en regardant une série policière anglaise: bon d'accord je vieilli c'est sûr vue mes passe-temps de 21h. Etrangement le fait que je n'ai fait aucune fête, rien, ne me manque pas, pourtant j'ai presque toujours fêté mes anniversaires.

Je n'en avais enfaite pas envie, je n'avais pas le moral à cela. Je veux juste que juin arrive rapidement et que septembre s'enchaine ensuite. Je crois que j'ai perdue un an et que je me rendre compte de ça me déprime un peu. Certes c'est une année intéressante mais il n'y rien à faire, je me suis fermée sur moi même. Pour tout vous dire je craignais cet anniversaire. C'est étrange, alors que l'on attend les messages de ses amis, moi je l'ai craignais. Je savais tout de même que ça ne changerais pas des années précédentes mais je me sentais comme perdue, comme seule, comme je le suis souvent. Je me mens pas vraiment je suis consciente de ce que je fais mais je préfère le cacher: j'en ai parlé à personne de cette solitude qui est quand même bien vécu mais j'attends, la fin. Je sais c'est moi qui devrait y mettre fin mais pour moi elle se résume à septembre, à un changement.

C'est des 19 ans bien triste mais qui me dérange pas. Je trinque donc à la camomille avec mon ordi et ma télé.

Posté par bucheron à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur On trinque à la camomille

Nouveau commentaire